Site internet

Ne pas faire seul un long parcours

Un site internet, pourquoi faire… ?

La question vous étonne et vous pensez qu’elle ne vous concerne pas ?

Lisez quand même, cela ne prend que 10 minutes.

 Parce que si vous avez créé votre entreprise, votre association, ou si vous avez été mandaté pour une mission, c’est pour que « ça marche ».

Quel que soit votre secteur d’activité, l’idée reste la même :

Exister et grandir.

Cela vous paraitra peut-être évident mais il est tout de même utile de rappeler à quoi sert un site internet. Parce qu’il existe encore des chefs d’entreprise, artisans, commerçants, ou même des élus, qui doutent de l’utilité d’un site web, alors que 92 % des entreprises françaises déclarent que leur présence sur internet est indispensable ou utile à leur activité

Cette statistique provient de l’AFNIC, organisme désigné par l’état pour la gestion des noms de domaine sous l’extension.fr. Autant dire que les résultats des enquêtes qu’ils publient sont fiables. Cela signifie que toutes ces acteurs économiques gagnent davantage d’argent ou fédèrent  mieux autour d’un projet grâce à leur site.

Pourquoi ?

 

Parce que, dans l’ordre ou le désordre, le site internet est aujourd’hui le moyen le plus sûr et le plus économique pour :

  • Attirer sa clientèle dans son commerce
  •  Faire connaître une activité
  • Présenter un service
  • Vendre des produits
  • Mettre en valeur son image
  • Trouver des prospects
  • Fidéliser des clients, des adhérents…

 Basique ? Certes…, Mais le diable se glisse dans les détails, qu’il est parfois bon de rappeler.         Parce que les possibilités qu’offre un site internet sont tout simplement énormes, pour celui qui veut utiliser toutes ses ressources.

 Rappel, non exhaustif, de tout ce qu’on peut faire avec un site internet…

  • Montrer son expertise
  • Expliquer son savoir faire
  • Afficher toute sa gamme
  • Vendre ses produits en toute sécurité
  • Créer un listing client
  • Être géolocalisé sur tous les supports
  • Visionner des vidéos
  • Archiver photos, articles
  • Alimenter ses réseaux sociaux
  • Planifier des réservations
  • Proposer des stages, des ateliers, des formations
  • Offrir ou vendre des entrées pour des salons
  • Informer des évènements
  • Sonder les abonnés
  • Envoyer des newsletters ou des mailings
  • Dialoguer avec ses clients
  • Progresser grâce aux commentaires
  • Expliciter ses méthodes

 Bref, tout ce dont aurait rêvé  John Stith Pemberton, créateur du Coca-Cola, mort sans avoir connu le succès mondial de sa boisson mythique. Et nous pourrions dire la même chose de Vincent Van Gogh et de plein d’autres encore…

Mais bien évidemment, un tel programme demande du travail, du suivi et de l’organisation. A commencer par le début.

Un site web est d’abord une vitrine, qui doit donner envie d’entrer.

Pour cela, l’expérience client doit être irréprochable.

Le visiteur veut trouver non seulement ce qu’il cherche, mais aussi du plaisir dans la navigation. Votre site web est d’abord une vitrine, qui doit donner envie de rentrer dans votre boutique. C’est tout l’enjeu du webdesign.

A l’intérieur, l’agencement doit être agréable, logique et attractif. Comme tout commerce, il n’échappe pas à la mode, ni aux lois du marketing. Comme tous les outils commerciaux, il demande de la nouveauté, pour donner toute sa pleine mesure.

Imaginez une boutique de vêtements qui ne renouvellerait pas sa collection d’une année sur l’autre. Elle captera de temps en temps un client de passage, mais aucune chance qu’elle conserve les anciens.

Moderniser son site, l’alimenter, l’animer, fait partie des actions nécessaires pour faire « marcher le commerce ». C’est une des composantes principales du webmarketing.

Enfin, même lorsque le site est créé, il doit tenir la route, sur la plus longue durée possible. Mieux vaut avoir quelques solides compétences techniques pour ne pas se retrouver désemparé, après des semaines de travail, face à un site qui a décidé de planter, ou même, cela arrive, de disparaître.

Ou face à un outil devenu trop lourd, qui ne répond plus aux attentes des internautes et qui fait s’arracher les cheveux de celui qui le gère !

En résumé, le bon CMS (Content Management System), les réglages adéquats, la possibilité d’évolution des thèmes, sont autant de facteurs à intégrer dès le début de la conception. Un site web performant, évolutif et durable, mais aussi totalement responsive (consultable à partir de tous types d’appareil) ne se construit pas au hasard.

Créer son site web n’a rien d’une promenade de santé. 

Le faire avec un professionnel évite tous les pièges.

Créer son site est souvent le fruit d’une intense réflexion et d’une progression lente et minutieuse.

Ceux qui ont tenté l’expérience en solo le savent, le parcours est plutôt compliqué, et des phrases comme «  je ne m’y attendais pas… » ou «  je ne m’en sors pas… » reviennent en leitmotiv. Raisons pour lesquelles, lorsque leur site est à refaire, la plupart ne se lancent plus seul dans l’aventure.

Entre toutes les options disponibles, l’évolution constante des logiciels et les aléas techniques, aussi bien pendant la conception, qu’après la mise en ligne, le temps perdu et l’énergie dépensée finissent toujours par coûter cher.

D’autant qu’il n’est jamais simple de trouver le bon fil conducteur. Surtout lorsqu’il s’agit de parler de soi, d’expliquer son activité ou de vendre ses produits. Equilibrer les textes avec les images, mélanger les couleurs en harmonie, créer une charte graphique cohérente ne suffisent pas à faire un bon site.

Il faut aussi penser à l’arborescence, à la logique de navigation et à l’ergonomie.  Toute une série de contraintes qui entrent dans les champs d’action du webdesigner.

Beaucoup de logiciels  » do it yourself » (fais le toi-même), existent sur le marché, mais sont parfois complexes à maîtriser. Même si l’on vous jure le contraire, mieux vaut avoir une certaine appétence pour l’informatique et accepter d’y passer beaucoup de temps.

Pas question de se louper, parce que le site internet est souvent devenu la première image que vos clients auront de vous. Et faire une première bonne impression ne se produit qu’une fois

Pour ceux qui voudraient tout de même tenter l’aventure, je recommande l’e-book « WordPress, le guide ultime », écrit par Lycia Diaz, webeuse hors pair et référence dans l’univers WordPress, le CMS le plus utilisé au monde. Très bien conçu et richement illustré, il accompagne pas à pas les débutants, et peut aussi être utile à toute la communauté WP…

 

Les avantages qu’offre un site web créé et animé par un professionnel.

Décortiquons un peu plus le schmilblick.

 Pardon pour ce mot désuet inventé par un pape de la rigolade, mais ça fait du bien de souffler un peu, non ?

Sans doute avez-vous déjà entendu parler de SEO (Search Engine Optimisation), ou de SEA (Search Engine Advertising). Le SEO est la faculté d’un site à se rendre naturellement (donc gratuitement) visible par les moteurs de recherche.

Le SEA, lui, consiste à payer les moteurs pour apparaître dans les premiers de la liste. Certains dépensent des fortunes pour cela, mais tout le monde n’a pas les moyens des GAFA.

Pour expliquer le SEO, voici un exemple parlant.  Une gérante d’agence immobilière l’affirmait avec aplomb : « Oh mais moi, mon agence est bien référencée dans Google ». En réalité, cette personne confondait deux choses.

D’une part, les recherches de l’internaute sur le nom exact de son entreprise, d’autre part le référencement naturel, soit la propension des moteurs de recherche à mettre en avant un site web plutôt qu’un autre.

Elle oubliait simplement qu’un internaute qui souhaite acheter un appartement à Orléans ne va pas taper « agencedelaplacedumartroi.fr », soit le nom ou l’URL exacte, mais plutôt « achat appartement Orléans ». Tout l’art du SEO consistera alors à proposer à l’internaute les produits vendus par l’Agence de la place du Martroi…

Vous l’aurez compris, le SEO est le Graal, et tout le monde le cherche. Mauvaise nouvelle, à moins d’être seul sur son marché, il est très compliqué à trouver, et certains n’y arrivent jamais. D’abord parce qu’il requiert de la patience et de la constance, ensuite parce qu’il demande pas mal de technique, informatique, marketing et rédactionnelle.

C’est un travail professionnel, très stratégique, qui ne s’improvise pas et s’apprend. Il faut savoir exploiter les métadonnées, utiliser intelligemment les mots clefs et mettre en œuvre une stratégie globale pour obtenir des résultats, sauf à attendre des années…

L’une des bases de ce travail  de SEO est celui du rédacteur web, que je vous invite à découvrir ici.

Mais avant cela, rappelez-vous que si vous confiez la création, l’animation et la maintenance de votre site à un professionnel, vous ne perdrez pas votre temps, ni votre argent, à essayer d’en gagner. Disons plutôt que vous réaliserez un investissement gagnant, amortissable à très court terme.

Vous êtes arrivés au bout de cette page. À ce stade, la question légitime que vous vous posez est  sûrement « OK, mais combien ça coûte tout ça ? »

 

Rien de plus simple, il suffit de demander !

 

Le diagnostic et le devis de votre projet digital vous est offert

Prendre contact par téléphone

06.07.75.67.21

Lundi au vendredi

9h à 19h

Commençons notre Conversation

VOGINWEB

La petite Brosse

Chemin de la Chaise

45510 Neuvy-en-Sullias